5 AVENTURES ONTARIENNES FORMIDABLES À VIVRE SUR LE GRAND SENTIER CET ÉTÉ

Passer du temps dans la nature constitue la thérapie par excellence. Si vous cherchez des façons sécuritaires et locales de prendre l’air et de recharger vos batteries grâce à l’air pur et à une guérison naturelle, vous verrez que les possibilités ne manquent pas le long du Grand Sentier.

Le Grand Sentier est le plus long réseau de sentiers récréatifs au monde, avec plus de 24 000 kilomètres de sentiers interreliés dans la nature, de routes fluviales et de routes dans l’ensemble du Canada. Anciennement appelé le Sentier transcanadien, ce précieux héritage traverse les 13 provinces et territoires et offre des expériences de plein air imbattables à l’année. Quatre Canadiens sur cinq habitent à moins de 30 minutes de ce trésor national; vous avez donc de bonnes chances de pouvoir en profiter tout en restant local.

À partir de Minaki, un peu au nord de Kenora dans l’ouest, jusqu’au Sentier de la capitale qui permet de traverser d’Ottawa jusqu’au Québec, le Grand Sentier relie plus de 150 collectivités sur une distance de plus de 5 000 kilomètres en Ontario. Voici cinq façons de faire l’expérience du Grand Sentier en Ontario, avec quelques endroits suggérés pour débuter. Restez en sécurité et à deux mètres des autres!

En cette période, l’Ontario encourage chacun à voyager en sécurité ainsi qu’à respecter les lignes directrices de santé publique. Certaines installations pourraient ne pas être fonctionnelles, alors apportez beaucoup d’eau. Il est important de pratiquer la distanciation physique, de se laver fréquemment les mains et de porter un couvre-visage non médical lorsque nécessaire ou s’il est difficile de pratiquer la distanciation physique. Renseignez-vous sur les mesures de santé et sécurité en lien avec le coronavirus à l’adresse ontario.ca/nouveaucoronavirus.

VÉLO

Dépoussiérez vos engins pour ces circuits cyclistes panoramiques.

Un homme et une femme faisant du vélo le long d’un vignoble.

Couloir de verdure Chrysler Canada, 42 kilomètres entre Kingsville et un peu au sud de Windsor, dans le comté d’Essex
Le couloir de verdure Chrysler Canada, un autre sentier infiniment panoramique mettant en vedette des terres agricoles vallonnées, des vignobles, des jardins et des bassins versants ainsi que des collectivités accueillantes, constitue la partie la plus au sud du Grand Sentier.

Sentier Frontenac K&P, 75 kilomètres entre Kingston et Sharbot Lake, comté de Frontenac
Longeant un corridor d’ancienne infrastructure ferroviaire abandonnée du Canadien Pacifique, ce sentier coupe à travers la Réserve de biosphère de l’arche de Frontenac désignée par l’UNESCO, qui représente l’ancien pont de granit reliant le Bouclier canadien au nord et les Adirondacks.

Sentier de l’amitié et sentier récréatif de la rivière Niagara, plus de 70 kilomètres entre Port Colborne et Niagara-on-the-Lake, péninsule du Niagara
Pédalez sur l’un des circuits les plus pittoresques du Canada, depuis la ville de Port Colborne sur la rive nord du lac Érié, à travers Fort Erie et le long de la rivière Niagara jusqu’à la charmante ville de Niagara-on-the-Lake. De luxuriants champs agricoles et vignobles, des centres-villes patrimoniaux, des forts historiques, des parcs et jardins au bord de l’eau et, bien entendu, les merveilleuses chutes Niagara sont tous des points saillants le long du chemin. Les sentiers à niveau, pavés et bien entretenus sont parfaits pour les familles et les cyclistes débutants.

Le Lanark Link, plus de 100 kilomètres entre Smith Falls et Perth, comté de Lanark
Ce circuit offre aux cyclistes la possibilité de parcourir de courtes boucles, de faire des excursions plus longues et un peu de vélo hors route, le tout avec en arrière-plan le magnifique Bouclier canadien, les terres agricoles, les petits hameaux et les villages de l’Est de l’Ontario, qui forment un paysage panoramique.

Chenal nord du lac Huron, 374,78 kilomètres entre Sault Ste. Marie et Sudbury, Nord de l’Ontario
Une partie du sentier Waterfront des Grands Lacs offre aux cyclistes un mélange inégalé de parcours urbains et dans la nature sauvage, et amplement d’espace pour pratiquer une saine distanciation sociale.

RANDONNÉE ET MARCHE

Que vous fassiez une promenade tranquille ou une randonnée de plusieurs jours, vous pouvez marcher sur pratiquement tous les sentiers du territoire en Ontario.

Sentier Kabeyun, 40 kilomètres à l’intérieur du parc provincial Sleeping Giant, près de Thunder Bay, Nord-Ouest de l’Ontario 
Le sentier côtier commence au belvédère de Thunder Bay, près de l’extrémité du « Géant », et se termine au point de départ du sentier Kabeyun sur l’autoroute 587. La randonnée est exigeante, mais la vue époustouflante depuis le sommet du Géant représente une énorme récompense qui vaut chaque pas parcouru le long du chemin. Remarque : il n’est pas possible de louer de l’équipement ou de camper en groupe cette saison.

Sentier Waterfront, 90,22 kilomètres de Burlington à Toronto, région du Grand Toronto
Autre branche du vaste sentier Waterfront des Grands Lacs, ce sentier essentiellement urbain longe le littoral du lac Ontario. Il relie les collectivités riveraines de Burlington, Oakville, Mississauga et Toronto, et met en vedette des jetées, jardins, plages, attractions locales ainsi qu’une multitude de charmantes vues sur le lac. Plat et pavé, ce sentier est accessible aux fauteuils roulants et accepte Fido (en laisse).

Sentier Voyageur, 188,49 kilomètres entre Sault Ste. Marie et Elliot Lake, Algoma
Réservé aux randonneurs, ce sentier dans la nature sauvage met en valeur la beauté accidentée de la région d’Algoma. De nombreux points d’accès permettent de faire des excursions d’un jour ou des randonnées de plusieurs jours. Classé sentier en nature sauvage, il offre peu d’installations, mais de nombreuses vues spectaculaires, qu’il s’agisse de plages balayées par le vent et de forêts sauvages ou encore de crêtes rocheuses et de belvédères renversants. Remarque : En raison de la pandémie de COVID-19, l’entretien printanier n’a pu être achevé cette saison. 

CANOTAGE

En Ontario, les sentiers ne se limitent pas à la terre ferme. Des milliers de kilomètres de lacs, rivières et voies navigables en eau douce offrent certaines des possibilités de canotage les plus gratifiantes au monde.

Un homme et une femme faisant du canot sur un lac du Nord de l’Ontario.

Sentier maritime du lac Supérieur, près de 1 000 kilomètres reliant Thunder Bay à Sault Ste. Marie, Nord de l’Ontario
Le littoral du lac Supérieur est une vieille et magnifique autoroute aquatique qui compte des sites naturels spectaculaires et un important patrimoine culturel autochtone. Il procure des possibilités rêvées de kayak et de canot. On compte 16 points d’accès, incluant le Gros Cap Marina Park près de Sault Ste. Marie, qui possède un quai accessible en fauteuil roulant, ce qui facilite la transition du fauteuil au kayak. 

Sentier de la rame, 1 200 kilomètres entre la frontière du Manitoba et Thunder Bay, Nord-Ouest de l’Ontario
Six routes fluviales reliées forment cette section du Grand Sentier qui coule de la frontière du Manitoba jusqu’à Kenora, serpente à l’est de Vermilion Bay jusqu’à Dryden, dévie au sud jusqu’à Atikokan et enfin jusqu’à la ville de Thunder Bay. Ces sentiers de canot et kayak en arrière-pays traversent des parcs et lacs sauvages, ce qui permet aux pagayeurs plus expérimentés de vivre une aventure épique. Remarque : en raison de la pandémie de COVID-19, certains sentiers pourraient ne pas être ouverts ou entretenus cette saison.

VÉLO DE MONTAGNE

Un terrain diversifié et des circuits à donner la chair de poule permettent de vivre des sensations fortes en vélo hors route.

Échangeur Old Nippising, 79,82 kilomètres entre le lac Rosseau et le lac Nipissing, district de Muskoka et Parry Sound
Aussi appelé le sentier fantôme de l’Ontario ou le « sentier oublié », cette route a été créée en 1850 pour attirer les pionniers vers de nouvelles collectivités. Des vestiges de réinstallations manquées incluent des chalets, granges déglinguées et cimetières abandonnés. Sans compter la route de poussière, goudron et pierre qui sert aujourd’hui de magnifique sentier cycliste et de vélo de montagne.

Sentier transcanadien Kawartha, 50,62 kilomètres entre Uxbridge et Peterborough, région de Durham et Kawartha Lakes
Nous vous souhaitons de pouvoir rouler longtemps sur ce sentier quatre saisons le long d’une ancienne voie ferrée, qui traverse cinq collectivités, des parcs, des terres agricoles, des milieux humides et des forêts. Les amateurs de rock classique voudront absolument visiter le Musée Youngtown du Rock and Roll à Omemee, ville d’enfance de Neil Young, légende canadienne de la musique.

Sentier Cataraqui, 81 kilomètres entre Harrowsmith et Smiths Falls, Est de l’Ontario
Les vélos hybrides ou les vélos de montagne constituent la meilleure option pour parcourir ce sentier de gravier comportant des sections difficiles.

OBSERVATION DE LA FAUNE

Avis à tous les photographes, amants de la nature et ornithologues.

Sentier ferroviaire de Cambridge à Paris, 19,23 kilomètres entre Cambridge et Paris
Ce sentier, qui suit la rivière Grand, fut l’un des premiers projets de conversion de lignes de chemin de fer en sentier récréatif en Ontario. Les visiteurs peuvent profiter de vues de la rivière dignes d’une carte postale, d’un tronçon féérique qui traverse le tunnel de la forêt carolinienne et de fantastiques possibilités d’observation des oiseaux, puisque les secteurs névralgiques pour l’ornithologie à proximité incluent les aires de conservation Drydan Track et Bannister, Wrigley et Dickson.

Sentier transcanadien Thornton Cookstown, Sentier New Tecumseth, Sentier Caledon et Sentier Elora Cataract, plus de 100 kilomètres entre Thornton et Elora, Centre de l’Ontario
Quatre réseaux à usage partagé du Grand Sentier s’étendent des environs de Barrie vers le sud jusqu’au village d’Elora et traversent des pâturages agricoles, des lots boisés, des ruisseaux rafraîchissants et des collines et vallées ondulantes. Soyez à l’affût des cerfs, castors, lapins, ratons laveurs, porcs-épics, renards, marmottes, tortues ainsi que de différentes espèces d’oiseaux.

Petit Sentier, 18,93 kilomètres entre Midland et Elmvale
Les amateurs de nature sauvage et d’observation des oiseaux auront amplement la chance de prendre le cliché parfait, puisque le sentier croise la rivière Wye et le ruisseau Copeland, en plus de donner accès à la zone faunique Tiny Marsh, un important milieu humide.

À SAVOIR AVANT VOTRE DÉPART

Consultez la carte pour voir tous les sentiers locaux qui composent le Grand Sentier en Ontario.

Vérifiez le statut de chaque sentier avant de vous y rendre, puisque certaines sections du réseau sont de propriété et d’exploitation locales. Et prenez connaissance des lignes directrices à l’intention des visiteurs pour une expérience responsable et sécuritaire du Grand Sentier durant la pandémie de COVID-19.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s